Pourquoi être heureux quand on peut être normal? – Jeanette Winterson

pourquoi être heureux...Il y a ce titre, d’abord, qui m’est longtemps resté en tête, entre le moment où je l’ai entendu pour la première fois jusqu’à ce que je réussisse à mettre la main sur ce livre.

Puis l’écriture, très forte, qui m’a surprise au début : je m’attendais à un roman et non à ce récit autobiographique. Jeanette Winterson raconte son enfance, dans le nord industriel de l’Angleterre, enfant abandonnée et adoptée par une famille pentecôtiste, une femme incapable de relations sociales et un homme effacé. Elle raconte sa rage, sa difficulté de grandir dans ce milieu dénué d’amour, l’enfant en colère qu’elle était, et aussi sa découverte des mots et des livres. Elle raconte aussi son attirance pour les femmes, violemment réprouvée par sa mère qui la fera exorciser. Adulte, elle raconte encore ses difficultés à se sentir chez elle, ses difficultés dans ses relations aux autres, sa recherche de sa mère adoptive…

Elle raconte mais apporte aussi des réflexions, des questionnements… C’est une lecture qui m’a remuée, touché, wah!! Et qui m’a donné envie de lire ses autres livres…

So.

Pourquoi être heureux quand on peut être normal, de Jeanette Winterson, traduit de l’anglais par Céline Leroy,  éditions de l’Olivier, mai 2012.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s